Tel : +33 (0)4 92 47 73 21 - Mail : info@groupe-pierre-botto.com

Le siège de Nice par la flotte de Barberousse

LE SIEGE DE NICE PAR LA FLOTTE DE BARBEROUSSEEn Mai 1543 NICE voit défiler devant son rivage la fameuse flotte qui, ayant épargné ou évité GENES, se rend à MARSEILLE en alliée de fraîche date du roi Très Chrétien FRANCOIS 1er.

Elle allait reparaître à VILLEFRANCHE et dans la baie des anges le 15 Août 1543 forte, selon l’évaluation de l’amiral JURIEN DE LA GRAVIERE, de 110 galères, 40 galiotes et 40 mahonnes turques, grossie de 22 galères françaises du duc d’ENGHIEN commandées par le provençal Antoine ESCALIN du village de LA GARDE, dit capitaine PAULIN. Elles avaient à leur bord des provençaux et des gascons.

Lors du siège le Duc d’ENGHIEN, commandant de l’armée française, s’établît au couvent de saint PONS et y demeura jusqu’à la levée du siège.

C’est à cette occasion que Catherine SEGURANE se distingua, selon la légende, sur les remparts de la ville, en assommant, d’un coup de battoir, à linge un turc, lui prenant son étendard et haranguant les niçois qui reprirent l’offensive pour défendre la ville.